| Good'In Shop

SAS GOOD'IN CONDITIONS GENERALES DE REPRISE DE PRODUITS D'OCCASION EN MAGASIN

Applicables à compter du 25 Octobre 2020

Article 1 – Dispositions générales
1.1 Identification de la société GOOD’IN
La société GOOD’IN (ci-après « GOOD’IN ») est une société par actions simplifiée au capital de
1500,00 Euros, dont le siège social est situé 10 Avenue de Brétigny – 91700 Ste Geneviève des Bois et
immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) de Evry sous le numéro
75375620400016.

1.2 Champ d’application
1.2.1 Les présentes Conditions Générales de Reprise (ci-après les « CGR ») régissent l’achat des
produits d’occasion (ci-après le ou les « Produit(s) ») réalisée par GOOD’IN auprès des clients
consommateurs (ci-après le ou les « Revendeur(s) non professionnel(s) (s) ») titulaire d’un compte client ou d’une Carte GOOD’IN VIP en cours de validité sur www.goodin-shop.fr
souhaitant vendre leurs Produits dans les magasins GOOd’IN de France métropolitaine (ci-après
le ou les « Magasin(s) ») et bénéficier à ce titre d’un avoir sous forme de « Crédits Good’in », en fonction du
type de produit et de Magasin.
Pour obtenir toutes les informations utiles concernant l’obtention et les avantages liés à la carte GOOD’IN VIP,
le Revendeur non professionnel est invité à consulter le site www.goodin-shop.fr rubrique « Carte VIP ».
1.2.2 Les CGR forment un tout indissociable avec les prix de reprise établis par GOOD’IN.
1.2.3 GOOD’IN se réserve le droit de modifier les présentes CGR. Cependant, toute reprise sera
régie par les CGR en vigueur au moment du transfert de propriété entre le Revendeur non professionnel
et GOOD’IN.
1.2.4 Si l’une quelconque des clauses des CGR se révélait nulle pour quelques motifs que ce soit, seule
la clause en cause serait réputée non écrite, toutes les autres dispositions étant
intégralement maintenues.
1.2.5 Il est précisé que les CGR ne sont pas applicables lorsque GOOD’IN reprend les Produits
dans le cadre des garanties légales et commerciales dont pourraient bénéficier les Revendeurs non
professionnels sur leurs Produits.
1.3 Attestations du Revendeur non professionnel
1.3.1 Il est précisé que le Revendeur non professionnel doit avoir la capacité juridique de contracter,
conformément à l’article R. 635-4 du Code pénal. En conséquence, tout Revendeur non professionnel
mineur devra présenter une autorisation parentale préalablement à la reprise d’un Produit.
1.3.2 En outre, le Revendeur non professionnel atteste qu’il est propriétaire du (des) Produit(s) vendu(s)
et que ce(s) dernier(s) est (sont) commercialisable(s) sur le territoire français.
1.3.3 Lors de la reprise, le Revendeur non professionnel présentera une pièce d’identité. Conformément
à l’article 321-7 du Code pénal, la reprise du ou des Produit(s) sera inscrite sur le registre de Police.
1.4 Acceptation des CGR
1.4.1 Toute reprise implique, au préalable, la prise de connaissance et l’acceptation pleine et
entière des présentes CGR par le Revendeur non professionnel.
1.4.2 Les CGR sont librement consultables par le Revendeur non professionnel dans le Magasin. Par
ailleurs, elles sont communiquées sans délai à tout Revendeur non professionnel qui en fait la demande
en Magasin.
Article 2 – Modalités de reprise des Produits
2.1 Produits pouvant faire l’objet d’une reprise
2.1.1 Seuls peuvent faire l’objet d’une reprise par les Magasins, les Produits qui répondent aux critères
d’éligibilité fixés par GOOD’IN et librement accessibles en Magasin et sur le site Internet
www.goodin-shop.fr
Les critères d’éligibilité sont les suivants :
a. la référence du Produit doit être présente ou faire partie des produits susceptibles d’être vendus par Good’in ;
b. le Produit doit être en parfait état de fonctionnement et son boitier et les éléments
constituant le Produit doivent être intacts ;
c. le Produit doit être rapporté à GOOD’IN dans son état d’origine, accompagné de ses différents accessoires, emballages et notices ;
2.1.2 GOOD’IN accepte la reprise des Produits indépendamment de leur coût initial d’acquisition
par le Revendeur non professionnel, y compris lorsque les Produits ont été acquis d’occasion ou lors
d’une opération promotionnelle, quelle qu’en soit la forme, sous réserve du respect des critères
d’éligibilité susmentionnés.
2.2 Processus de reprise
2.2.1 Tous les Produits rapportés par le Revendeur non professionnel sont évalués par les équipes de
GOOD’IN pour vérifier leur état sur la base des critères ci-dessus exposés aux articles 2.1 et 2.2,
leur éligibilité à une reprise et définir ainsi son prix de rachat, conformément à l’article 3 ci-après.
2.2.2 Si le Produit fait l’objet d’une décote après évaluation par GOOD’IN, notamment en raison
de présence de marque d’usure ou si le Produit est abimé, une description précise des éléments
justifiant cette décote sera faite au Revendeur non professionnel. En cas de désaccord sur ces
éléments, GOOD’IN se réserve le droit de ne pas procéder à la reprise du Produit.
2.2.3 La demande de reprise effectuée par le Revendeur non professionnel suit la procédure suivante :
a. Le Revendeur non professionnel se rend dans l’un des Magasins, prend connaissance
des présentes CGR et s’informe sur l’éligibilité du Produit à une reprise auprès de l’équipe
du Magasin.
b. Le Revendeur non professionnel confirme à l’équipe du Magasin sa demande de reprise
au prix proposé par GOOD’IN, conformément à l’article 3 ci-après.
c. Le seuil minimum de reprise est limité à zéro euro et dix centimes (0.10) d’euros.
Lorsque les montants des reprises des Produits, après évaluation par GOOD’IN,
atteignent un niveau anormal au cours du même mois et pour une même personne,
GOOD’IN se réserve le droit de refuser toute nouvelle demande de reprise du
Revendeur non professionnel pour limiter les risques liés au recel des Produits.
d. Le Revendeur non professionnel s’engage à effectuer une demande de reprise dans la
limite de deux (2) Produits identiques par période de trois (3) mois.
Article 3 – Modalités financières
3.1 Prix de reprise
Le prix de reprise est déterminé de manière unilatérale par GOOD’IN selon l’état et la nature du
Produit. Il est ferme et non négociable. Le Revendeur non professionnel n’est nullement tenu d’accepter
le prix de reprise du Magasin. En cas de désaccord sur le prix de reprise entre les parties, la reprise
n’aura pas lieu.
Le prix de reprise proposé par GOOD’IN a une durée de validité limitée au moment de la négociation
en Magasin et n’engage pas le Magasin pour l’avenir sur un produit identique.
3.2 Paiement du prix de rachat en avoir sous forme de « Crédits Good’in »

Après communication du prix de reprise du Produit par GOOD’IN et acceptation de celui-ci par le
Revendeur non professionnel, ce dernier pourra choisir entre l’obtention d’un avoir correspondant au
prix de rachat sous forme de « Crédits Good’in » valable sur www.goodin-shop.fr lors de ses prochains achats et liés à son compte client actif.
L’avoir est valable pour une durée maximale de 1 an à compter de la date de reprise.
En cas de désaccord, le Revendeur non professionnel
pourra refuser la reprise du Produit.
Article 4 – Transfert de propriété
4.1 Le Contrat de reprise se forme dès la remise du Produit par le Revendeur non professionnel à
GOOD’IN et la remise par GOOD’IN à ce dernier d’un avoir, sous forme de « Crédits Good’in » ou d’une remise immédiate sur ses achats en magasin correspondants au prix 
de reprise convenu entre les deux parties. A partir de ce moment, la propriété du Produit est transféré
à GOOD’IN et le Revendeur non professionnel reconnaît qu’il ne dispose plus d’aucun droit sur le
Produit.
4.2 Le lieu de reprise des Produits s’effectue en Magasin.
Article 5 – Responsabilité
Il est de la seule responsabilité du Revendeur non professionnel de veiller préalablement à la
suppression de ses données personnelles à l’intérieur du Produit qu’il projette de
revendre à GOOD’IN.
La responsabilité de GOOD’IN ne saurait être engagée du fait de l’absence de suppression de ses
données personnelles par le Revendeur non professionnel.
GOOD’IN n’étant pas le responsable de traitement desdites données, au sens de la loi n°78-17 du
6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, dite « Loi Informatique et Libertés
», elle n’est tenue à aucune obligation de sécurité quant aux données laissées par le Revendeur non
professionnel à l’intérieur de la marchandise reprise. Sa responsabilité ne saurait donc en aucun cas être
engagée en cas d’utilisation, ou de vol desdites données par tout tiers.
Article 6 – Droit applicable
Le présent Contrat est soumis à la loi française.
Article 7 – Litiges
7.1 Toute réclamation doit être adressée par écrit au Service Clients :
SAS GOOD’IN
Service Clients
10 Avenue de Brétigny 91700 Sainte Geneviève des Bois
7.2 Conformément aux dispositions des articles L. 611-1 et R. 612-1 et suivants du Code de la
consommation concernant le règlement amiable des litiges : lorsque le Revendeur non
professionnel a adressé une réclamation écrite à GOOD’IN et qu’il n’a pas obtenu
satisfaction ou de réponse dans un délai de deux mois, il peut soumettre gratuitement sa
réclamation au médiateur de la consommation choisi par GOOD’IN. Le médiateur doit être
saisi dans le délai maximal d’un an à compter de la réclamation initiale.
7.3 Tout litige relatif à l’interprétation ou l’exécution des présentes CGR pourra être soumis aux
juridictions françaises compétentes.

Fermer le menu
×
×

Panier